Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil > IFSI > Concours
IFSI
 
   CONCOURS  

Concours 2018

Merci de bien vouloir cliquer ici pour repérer votre place et/ou le numéro de votre îlot sur le plan.

Le quota 2017 est de 158 toutes listes confondues.

 
Dates des épreuves
 

Période d'inscription au concours 2018 : du 2 janvier au 2 février 2018 sur Internet uniquement sur le site :
www.pre-inscription.fr

Tarif  2018 : 110€

CONCOURS D'ENTREE
Epreuves d’admissibilité : Mardi 13 mars 2018
    Culture Générale : de 9h30 à 11h30
    Tests d'aptitudes : de 14h à 16h
Epreuve d’admission : entretien :  23 ou 24 Mai 2018.

EXAMEN DE DISPENSE DE SCOLARITE POUR LES TITULAIRES DU DIPLOME D'AS ou D'AP 
Epreuve de sélection : analyse écrite de trois situations professionnelles : Mardi 15 mai 2018
ou CERTIFICAT D'INFIRMIER HORS UE ou EEE
Epreuve d’admissibilité : Etude d'un cas clinique : Mardi 13 mars 2018 de 9h30 à 11h30
Epreuves d’admission : épreuve orale et mise en situation professionnelle du mai 2018.

Pour l'EPREUVE D'ADMISSION des candidats non admis à poursuivre des études médicales, odontologique, pharmaceutiques ou de sage-femme et ayant validé les unités d'enseignement ou inscrits de la première année commune aux études de santé subordonnée à la réussite des unités d'enseignement de la première année communes aux études de santé

Epreuve d’admission : entretien : 23 ou 24 mai 2018.

EXAMEN DE DISPENSE DE 1ERE ANNEE D'IFSI POUR LES PERSONNES TITULAIRES DE L'UN DES TITRES CI -DESSOUS

Diplôme d'Etat de Masseur - Kinésithérapeute
Diplôme d'Etat d'Ergothérapeute
Diplôme d'Etat de pédicure - podologue
Diplôme d'Etat de Manipulateur d'électroradiologie médicale
Diplôme d'Assistant hospitalier des hospices civils de Lyon
Etudiants en médecine pouvant justifier de leur admission en 2ème année du 2ème cycle des études médicales
Etudiants sages-femmes ayant validé la 1ère année de la 1ère phase
Epreuve écrite : 15 MAI 2018
 
Les inscriptions seront du 2 janvier au 2 février 2018 . Pour le dossier cliquez ici

RESULTATS
 Admissibilité :  avril 2018
 Admission :  juillet 2018
 
Attention : Les résultats seront affichés sur Internet, à l'affichage sur les portes de l'IFSI, et adressés par courrier à chaque candidat.

AUCUN RESULTAT NE SERA TRANSMIS PAR TELEPHONE.


 
 
 
Conditions d’admission
 

 
PEUVENT SE PRESENTER AUX EPREUVES DE SELECTION
  • Les titulaires du baccalauréat français
  • Les titulaires de l’un des titres énoncés par l’arrêté du 25 Août 1969 modifié susvisé, ou d’un titre admis en dispense du baccalauréat français en application du décret n°81-1221 du 31 décembre 1981 susvisé
  • Les titulaires d’un titre homologué au minimum niveau IV
  • Les titulaires d’un diplôme d’accès aux études universitaires ou vous avez satisfait à un examen spécial d’entrée en université
  • Les candidats de classe terminale ; leur admission est subordonnée à l’obtention du baccalauréat français.
  • Les candidats retenus par le jury régional de Validation des acquis en 2016 ou par le jury régional de présélection en 2017, 2018
  • Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique qui justifie de 3 ans d’exercice professionnel temps plein, au 2 février 2018
  • Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant ou du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture justifiant de 3 ans d’exercice professionnel temps plein, au 14 mai 2018
  • Les titulaires d’un diplôme d’infirmier obtenu hors Union Européenne ou hors Espace Economique Européen
  • Les candidats non admis à poursuivre des études médicales, odontologique, pharmaceutiques ou de sage-femme et ayant validé les unités d'enseignement de la première année commune aux études de santé
  • Les candidats inscrits à la première année commune aux études de santé subordonnée à la réussite des unités d'enseignement de la première année commune aux études de santé.
    .
  
 
Sélection
 
 
Pour le CONCOURS D'ENTREE
La sélection comporte :
Deux épreuves d’admissibilité écrites et anonymes :
 Une épreuve écrite qui consiste en un travail écrit anonyme. Elle comporte l'étude d'un texte comprenant 3000 à 6000 signes, relatif à l'actualité dans le domaine sanitaire et social. Le texte est suivi de trois questions permettant au candidat de présenter le sujet et les principaux éléments du contenu, de situer la problématique dans le contexte, d'en commenter les éléments notamment chiffrés et de donner un avis argumenté sur le sujet Cette épreuve permet d'évaluer les capacités de compréhension, d'analyse, de synthèse, d'argumentation et d'écriture.
Cette épreuve est d’une durée de 2 heures. Elle est notée sur 20 points. Une note inférieure à 8 sur 20 à l'une de ces épreuves est éliminatoire.
 Une épreuve de tests d’aptitude, d’une durée de 2 heures, qui a pour objet d'évaluer les capacités suivantes : observation et attention, aptitude numérique, aptitude verbale, organisation, raisonnement logique.
Elle est notée sur 20 points.
L’admissibilité est prononcée à partir de 20 sur 40.
Une épreuve d’admission
Les candidats déclarés admissibles par le jury d’admissibilité sont autorisés à se présenter à l’épreuve d’admission, qui consiste en :
Un entretien, relatif à un thème sanitaire et social, destiné à apprécier l'aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel.
Cette épreuve est d’une durée de 30 minutes maximum. Elle est notée sur 20 points.
Une note inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.
 
Pour l'EPREUVE D'ADMISSION des titulaires du diplôme d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture,
La sélection comporte :
Un examen d'admission
Cette épreuve écrite consiste en une analyse de trois situations professionnelles. Chaque situation fait l'objet d'une question. Cette épreuve permet d'évaluer l'aptitude à poursuivre la formation notamment les capacités d'écriture, d'analyse, de synthèse et les connaissances numériques.
Cette épreuve est d’une durée de 2 heures.
Elle est notée sur 30 points.
Une note inférieure à 15 sur 30 à cette épreuve est éliminatoire.
 
Pour l'EXAMEN DE DISPENSE DE SCOLARITE pour les titulaires du diplôme ou certificat d'infirmier hors UE ou EEE
Une épreuve d’admissibilité
 Une épreuve écrite et anonyme comportant l'étude d'un cas clinique en rapport avec l'exercice professionnel infirmier suivi de 5 questions permettant en particulier d'apprécier la maîtrise de la langue française, les connaissances dans le domaine sanitaire et social, les capacités d'analyse et de synthèse.
Cette épreuve est d'une durée de 2 heures.
Elle est notée sur 20 points.
Une note inférieure à 10 sur 20 à l'une de ces épreuves est éliminatoire.
Une épreuve d’admission
Une épreuve orale et de mise en situation pratique. Les candidats infirmiers étrangers déclarés admissibles par le jury d’admissibilité sont autorisés à se présenter à l’épreuve d’admission, qui consiste en une épreuve orale et une mise en situation pratique, organisée au cours d'une même séance.
Cette épreuve, notée sur 20 points, d’une durée de 30 mn maximum est destinée à apprécier le parcours professionnel, les motivations du candidat et les capacités de compréhension et d’analyse d’une situation de soins ainsi que les aptitudes techniques du candidat.
Pour être admis les candidats doivent obtenir un total de points au moins égal à 30/60 aux 3 épreuves de sélection.
 
ADMISSION DEFINITIVE :
Nombre de places : 158 en 2017
Après délibération du jury d’admission, les résultats sont affichés à l'Institut, consultables à la page 3 de cette rubrique. Aucun résultat ne sera donné par téléphone. Tous les candidats seront personnellement informés de leurs résultats par courrier.
 Tous les candidats admis sur listes principale et complémentaire doivent confirmer leur candidature par écrit dans les 10 jours qui suivent l’affichage. Si dans les dix jours suivant cet affichage le candidat n'a pas confirmé sa candidature par écrit, il est présumé avoir renoncé à son admission et sa place est proposée au candidat classé en rang utile sur la liste complémentaire. Tout candidat appelé sur liste complémentaire a quatre jours ouvrés pour confirmer son inscription définitive ou son désistement.
 Les candidats des classes de terminales doivent justifier de la réussite ou de l’échec au baccalauréat, dès les résultats.
 Les candidats qui confirment leur admission à l'Institut, acquittent par chèque les droits annuels d'inscription (184 euros tarif 2017), sauf les personnes en promotion professionnelle au C.H.U.. Aucun remboursement ne sera effectué en cas de désistement survenant après cette confirmation écrite.
 Les résultats des épreuves de sélection ne sont valables que pour la rentrée au titre de laquelle le concours est organisé. Toutefois, un report d'admission peut être accordé dans certaines situations :
 Congé de maternité.
 Rejet du bénéfice de la promotion professionnelle ou sociale.
 Rejet d’une demande de congé de formation ou de mise en disponibilité.
 Garde d'enfant de moins de 4 ans.
 L’admission définitive est subordonnée à un dossier médical complet. Il vous est recommandé de vous assurer, avant le concours, que vous ne présentez aucun problème d'ordre médical susceptible d'empêcher votre admission en cas de succès.

Pour l'EPREUVE D'ADMISSION des candidats non admis à poursuivre des études médicales, odontologique, pharmaceutiques ou de sage-femme et ayant validé les unités d'enseignement ou inscrits de la première année commune aux études de santé subordonnée à la réussite des unités d'enseignement de la première année communes aux études de santé



Un entretien, relatif à un thème sanitaire et social, destiné à apprécier l'aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel.
Cette épreuve est d’une durée de 30 minutes maximum. Elle est notée sur 20 points.
Une notre inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.
 
Modes de financement
 
 

 Aides aux études :
Les stages font l’objet d’une indemnité (indemnité de stage + frais de déplacement)
Bourses d'études octroyées par le Ministère de la Santé en fonction des ressources.
Rémunération au titre de la promotion professionnelle pour les agents hospitaliers.
Congé individuel de formation pour les salariés du secteur privé à négocier avec l'employeur.
Plan d’Action pour le Retour à l’Emploi pour les demandeurs qui perçoivent des allocations POLE EMPLOI