Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil > IFMEM > Métiers
IFMEM
 
  Métier Profession  
 

  Être manipulateur d'électroradiologie médicale  

Le manipulateur en électroradiologie médicale est le spécialiste paramédical de l'image et le collaborateur direct du médecin radiologue. Grâce aux progrès permanents des techniques et des matériels, il occupe une place grandissante dans les stratégies diagnostiques et thérapeutiques modernes.
Nous sommes les seuls professionnels paramédicaux aptes à utiliser des rayonnements ionisants et donc à pouvoir manipuler des appareils d'imagerie médicale ou de radiothérapie. Notre objectif est d'effectuer pour le malade, dans les meilleures conditions humaines et techniques, un acte radiologique à visée diagnostique ou thérapeutique.
Ê tre manip' c'est à la fois être un professionnel de la technologie médicale mais aussi un soignant ! Quelque soit le secteur d'activité, notre intervention est tournée vers le patient : elle consiste à exécuter un examen avec précaution, dans le respect du patient et la continuité des soins. Nous accueillons les patients, les rassurons et les informons du déroulement de l'examen ou du traitement, à un moment où ils sont souvent stressés. Nous assurons sa sécurité et il nous incombe de limiter la dose de rayonnement. Nous nous investissons également dans les opérations informatiques et numériques afin d'améliorer la qualité des actes radiologiques et d'en faciliter le diagnostic.


  Quelles sont les qualités requises ?  

Ce métier s'adresse aux jeunes femmes ou aux jeunes hommes qui recherchent à la fois le contact avec les malades et un environnement technologique en constante évolution.

Qualités requises :
 De solides qualités humaines et relationnelles : accueil, réconfort, répondre aux besoins physiques et psychologiques du patient.
 Une haute capacité d'adaptation et un esprit scientifique.
 Le sens des responsabilités et de l'autonomie (rapidité, précision et maîtrise de soi).
 Le goût du travail en équipe.

  Evolution de carrière  

Ce métier souvent mal connu compte plus de 22 000 professionnels dans ses rangs, dont près des 3/4 sont des femmes.

Deux titres pour une profession :
 Le Diplôme d'Etat de manipulateur en électroradiologie médicale se prépare en 3 ans dans des écoles paramédicales rattachées à un CHU.
 Le DTS (Diplôme de Technicien Supérieur) en imagerie médicale et radiologie thérapeutique s'obtient en trois années en lycée ou école privée. Le programme de formation est sensiblement le même que pour le Diplôme d'Etat.
En tant que personnel paramédical, l’exercice professionnel des Manipulateurs se fait sur prescription et sous le contrôle des médecins. La grande majorité (80%) travaille en radiodiagnostic (radiologie conventionnelle, scanner, IRM, etc..) et les autres se répartissent entre la radiothérapie (15%), la médecine nucléaire (4%) et l'électrophysiologie (1%).

La profession s'exerce uniquement à titre salarial dans le secteur public (hôpitaux), le secteur privé (cliniques, cabinets, centres anticancéreux) et dans l'aide humanitaire.

Carrière dans la fonction publique hospitalière, dans le domaine de la radiologie :
Depuis le 1 er janvier 2002, elle se déroule sur trois corps :
 Le corps des manipulateurs d'électroradiologie médicale comprend deux grades (catégorie A)) :
- Manipulateurs d'électroradiologie médicale de classe normale
- Manipulateurs d'électroradiologie médicale de classe supérieure (30% de l'effectif de l'établissement)
- Le corps d'encadrement qui comprend (catégorie A) :
                      - Manipulateurs d'électroradiologie médicale cadre de santé. Après une expérience professionnelle de 4 ans à temps plein, le manipulateur d'électroradiologie médicale peut préparer en 1 an, le diplôme de cadre de santé. Cette formation lui permet d'occuper une fonction d'encadrement dans un service ou de formateur auprès d'étudiants manipulateurs d'électroradiologie médicale. A noter que cette formation existe à Clermont-Ferrand : pour tous renseignements contacter l'Institut de Formation des Cadres de Santé.
                     - Manipulateurs d'électroradiologie médicale cadres supérieurs de santé : ce grade est accessible par concours organisé dans chaque établissement aux manipulateurs d'électroradiologie médicale cadres de santé comptant au moins 3 ans de service effectif en tant que cadre de santé.

Le corps de directeur des soins de la filière médico-technique comprend deux grades (catégorie A) :
- Directeur des soins de 2ème classe
- Directeur des soins de 1ère classe
Ce grade ( plus haut niveau de la hiérarchie paramédicale) est accessible par concours sur épreuves organisés au niveau national ouvert aux manipulateurs d'électroradiologie médicale titulaires du diplôme de cadre de santé comptant, au 1er janvier de l'année du concours, au moins cinq ans de services effectifs dans le corps. La formation est dispensée à l' Ecole Nationale de Santé Publique de Rennes. Son rôle est de coordonner l'activité de plusieurs services médico-techniques ou de diriger un Institut de Formation.

Spécialisation :
Dans certains établissements, une formation approfondie en échographie est possible. A l'heure actuelle, on n'a pas encore légiféré en France (au contraire de certains pays européens ou des Etats-Unis où les échographies sont réalisées par des manipulateurs).
A noter que cette possibilité n'existe pas à Clermont-Ferrand.

Poursuivre des études :
Au niveau universitaire :
 L’Université Clermont Auvergne propose une Master de physique des rayonnements permettant d'accéder par concours à la préparation d'un doctorat de Physique Médicale.
Renseignements sur le site : www.univ-bpclermont.fr

 L’I.U.T. de Caen propose depuis la rentrée 2004 :
La licence professionnelle " image et son ", option " acquisition et traitement d'images " délivrée au département " mesures physiques ", ouverte aux titulaires du DE de Manipulateur, au titre de la formation continue. Pour tous renseignements s'adresser à :
IUT de Caen, boulevard Maréchal Juin, 14032 CAEN cédex
Tél : 0231567006 ou sur leur site www.iutcaen.unicaen.fr

 les Universités Paris IX et Lille II proposent :
Un diplôme de gestion des organisations sanitaires et sociales, par le biais d'une formation en deux ans. Cette spécialisation est ouverte après plusieurs années d'exercice.
De plus, l'accès à la licence de sciences sanitaires et sociales ou de sciences de l'éducation est possible.

 ingénieur d'application
Certains constructeurs de matériels d'Imagerie médicale sont demandeurs de manipulateurs expérimentés pour la formation de leurs collègues aux nouvelles installations. La formation est proposée le plus souvent directement par les sociétés.
Les qualités requises sont : aimer l'informatique, être curieux, posséder un bon sens pédagogique et être mobile.

Reconnaissance de la profession dans les pays étrangers :
 Les ressortissants d'un Etat membre de la Communauté Européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède) ou partie à l'accord sur l'Espace Economique Européen (Islande, Liechtenstein, Norvège) ou de la Confédération Suisse, titulaires d'un titre permettant d'exercer dans l'un de ces pays, peuvent obtenir une autorisation d'exercice du Ministre chargé de la Santé.

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
Ministère de l'Education nationale
Direction de l'enseignement supérieur
99 rue de Grenelle - 75357 PARIS 07 SP
www.sante.gouv.fr

Reconnaissance au niveau européen et conditions d'exercice en France pour les étrangers :
Avec l'Europe, des possibilités nouvelles s'ouvrent, en particulier en application des directives 89/48/CEE du 21 décembre 1988 et 92/51/CEE du 18 juin 1992 :
 Si vous êtes ressortissant d'un Etat membre de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen et que vous êtes titulaire d'un diplôme qui permet dans votre Etat d'origine ou de provenance d'exercer la profession, vous pouvez obtenir une AUTORISATION D'EXERCICE.
 Si vous ne pouvez pas bénéficier d'une autorisation d'exercice, vous pouvez faire la demande une DISPENSE DE SCOLARITE pour préparer le diplôme français.

  Salaires et situation de l'emploi  

Les débouchés sont importants dans le secteur public comme dans les structures privées en raison du développement des techniques d'imagerie médicale. On notera une demande importante des services hospitaliers en agrément de scanner ou d'IRM (à savoir que la France est en retard par rapport à beaucoup de pays européens dans l'installation de ces équipements).

La création de la profession étant jeune, les premiers diplômés commencent juste à partir à la retraite. Ainsi, dès l'obtention du diplôme, la plupart des étudiants obtiennent un emploi dans la spécialité, le secteur d'activité et la région de leur choix.

Rémunération dans la fonction publique Manipulateur d'électroradiologie médical de classe normale Manipulateur d'électroradiologie médical de classe supérieure
Echelon 10ème
1er
10ème
1er
Indice majoré de référence 583
322
614
414
Ancienneté moyenne 3 ans
Total 29 ans
3 ans 1/2
Total 27 ans
Salaire brut au 01/01/2018
(primes et indemnités permanentes non comprises) (1)
Fin de carrière : 2730 €
Début de carrière : 1747 €
Fin de carrière : 2877 €
Début de carrière : 1940 €

Rémunération dans la fonction publique Manipulateur d'électroradiologie médical cadre de santé Manipulateur d'électroradiologie médicale cadre supérieur de santé
Echelon 11ème
1er
7ème
1er
Indice majoré de référence 668
454
744
560
Ancienneté moyenne 2 ans 1/2
Total 25 ans
3 ans
Total 17 ans
Salaire brut au 01/01/2018
(primes et indemnités permanentes non comprises) (1)
Fin de carrière : 3130 €
Début de carrière : 2127 €
Fin de carrière : 3486 €
Début de carrière : 2624 €

1. Nouvelle bonification indiciaire (13 points majorés), prime spécifique, indemnité de sujétion spéciale (13 heures), prime de service " mensualisée " au taux moyen de 7,5%, prime d'encadrement et de début de carrière comprises, le cas échéant.