Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil > IFAP > Formation
IFAP
 
   FORMATION 2020 - 2021   
 
>>> Projet pédagogique :
Cliquer ICI

>>> Règlement intérieur : Cliquer ICI

     

  Durée   

 Pour les élèves en cursus complet :

La durée des études est fixée à 44 semaines.
La formation est organisée sous forme d'enseignement théorique et de stages répartis de la manière suivante :

    -
 22 semaines d'enseignement théorique à l'IFAP et 22 semaines de stages


    

 

  Coût de la formation  

Pour l’année de formation complète  2021-2022, les frais de scolarité s’élèvent à 6 300 €  que l'élève soit en autofinancement ou pris en charge par un employeur.
Pour les candidats admis en formation partielle le coût est fixé au prorata du nombre d'heures à l'IFAP , le tarif horaire est de  10,50 €.

-
Toute scolarité commencée est due en totalité.

 

  Aide aux études  

- Prise en charge des frais de scolarité par le Conseil Régional d’Auvergne pour les élèves en formation initiale ou demandeurs d’emplois :
>>> INFORMATIONS Gratuité formation : Cliquer ICI  
>>> COMMENT FAIRE SA DEMANDE : cliquer ICI 

- Bourses d’études accordées par le Conseil Régional d’Auvergne, pour les élèves ne bénéficiant pas d’allocation chômage, dans la limite d’un certain quotient familial. Le site du Conseil Régional www.cr-auvergne.fr permet de faire une simulation pour connaître ses droits. 

  Hébergement  

Le régime de l’institut est l’externat
- Mise à disposition de chambres individuelles (10 m2 environ) ou collectives (2 lits - 16 m2 environ) par l'AFPA de Beaumont . Participation de 50 €, les frais d'hébergement étant pris en charge par le Conseil Régional.
- Des chambres meublées sont également proposées par l'ARENFIP (Association La Résidence de l'Ecole des Finances Publics). Ces chambres sont éligibles à l'A.L.S.. La résidence est située à proximité immédiate de l'IFAP.

 
  Tenues de stages  

Les tenues sont fournies aux élèves et entretenues au cours de la scolarité par le C.H.U.


 

  Protection sociale  

Les élèves auxiliaires de puériculture ne bénéficient pas du régime "étudiant".
Les élèves doivent être affiliés à un régime de protection sociale, soit en qualité d’assuré, soit comme ayant droit d’un assuré social.
Les élèves âgés de plus de 20 ans ne relevant d’aucun régime obligatoire d’assurance maladie, maternité, peuvent bénéficier du régime d’assurance personnelle à taux de cotisation réduit.
 

  Déroulement des études (année de formation 2021-2022)  

Conformément au programme de formation préparatoire au Diplôme Professionnel d'Auxiliaire de Puériculture (arrêté du 10 juin2021 :
Rechercher le texte sur www.legifrance.gouv.fr)
 

  La scolarité complète est de 1 540 heures, elle s'effectue du 1er Septembre 2021 au 26 Juillet 2022. 
    
 
Les périodes de congé sont réparties ainsi :

    - 2 semaines : du 20 Décembre au 1erJanvier 2022.
    - 1 semaine : du 25 Avril au 29 Avril 2022.  

  Programme de formation  

Arrêté du 10 juin 2021 :
Rechercher le texte sur www.legifrance.gouv.fr
Arrêté du 3 mars 2006 relatif a l'attestation de formation aux soins d'urgence
 

  Orientation pédagogique  

  • La formation aux fonctions d'auxiliaire de puériculture tient compte :
  - De l'évolution de la place de l'enfant dans la société.

  - Des réalités actuelles et des évolutions en cours : contexte socio-économique et politique.

  - Des perspectives des besoins de la société fondées sur les attentes des usagers.


  Définition du métier (se reporter à  la page métier)

  Finalité et utilisation du référentiel formation

Les éléments constitutifs du diplôme professionnel d'auxiliaire de puériculture sont :

- le référentiel d'activités du métier ciblées par le diplôme.
- le référentiel de compétences du diplôme.
- le référentiel de certification du diplôme : les compétences, les critères, les modalités et les outils d'évaluation.
- le référentiel de formation du diplôme.

Le référentiel de formation à  la profession d'auxiliaire de puériculture décrit, de façon organisée, les savoir-faire et les connaissances associées qui doivent être acquis au cours de la formation conduisant au diplôme. Il est élaboré à partir des référentiels d'activités du métier et du référentiel des compétences exigées pour le diplôme.

Ce référentiel comprend 5 blocs de compétences et 10 modules d'enseignement
Chaque compétence est constituée d'un ensemble de savoir-faire et de connaissances mobilisées pour réaliser des activités et comporte un niveau d'exigence identifié.




L'enseignement dispensé, notamment dans les domaines de la biologie humaine, des sciences humaines et sociales et de l'étude des pathologies, vise à l'acquisition des connaissances nécessaires et indispensables à l'exercice professionnel.
Les enseignements sont assurés par les enseignants permanents de l'institut et des intervenants extérieurs.

L'enseignement est basé sur le principe de l'alternance, c'est à dire l'acquisition et le transfert des connaissances entre l'IFAP et les différents lieux de stage.

La formation est un processus dynamique permettant à l'élève de construire et de développer des capacités d'observation, d'analyse, de réflexivité, de communication, d'organisation, d'acquisition de nouveaux savoirs et d'autoévaluation afin  d'investir pleinement sa formation.

La formation repose sur des principes d'autonomie et de responsabilité de l'élève. L'acquisition de connaissances rigoureuses et fiables est la condition sine quanone  pour réaliser des soins adaptés aux spécificités des besoins de l'enfant.

Les compétences développées par l'élève, lui permettront d'agir et de résoudre des problèmes de nature processionnelle avec adaptabilité, sécurité et éthique en appliquant des savoirs, savoirs faire et savoirs être intégrés durant la formation.

Les stages :

Dans le cadre d'un cursus complet de formation, les stages sont au nombre de 4: trois de 175 heures (5 semaines) et un de 245 heures (7 semaines).
Leur insertion dans le parcours de formation est prévue dans le projet pédagogique de l'institut et permet l'acquisition progressive des compétences par l'élève.

Ils sont réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales : Ils peuvent se dérouler en service de maternité , en établissement ou service accueillant des enfants malades,en structure d'accueil d'enfants de moins de 6 ans, en structure accueillant des enfants en situation de handicap , en service de pédopsychiatrie ou en structure d'aide sociale à l'enfance.

L'IFAP est responsable de la mise en stage des élèves et attribue les places aux élèves pour l'ensemble de leur parcours.


  Principes et méthodes pédagogiques

- Progression
Les instituts de formation sont responsables de la progression pédagogique de l'élève dans le cadre du projet pédagogique. Cette progression professionnelle peut se poursuivre dans un processus de formation tout au long de la vie et notamment contribuer à des évolutions dans le choix des métiers.
Le découpage en modules de formation centrés autour de l'acquisition de compétences incite à l'aménagement de parcours professionnels personnalisés.

- Initiative
Les objectifs pédagogiques sont déclinés au sein des instituts de formation dans un projet pédagogique qui tient compte du contexte et des ressources de l'institut de formation. Les modalités de formation et les méthodes pédagogiques s'attachent à développer chez la personne en formation des capacités d'initiative et d'anticipation visant à un exercice professionnel responsable.

- Individualisation
Un suivi pédagogique personnalisé est instauré. Il permet à l'élève de mesurer sa progression. L'équipe pédagogique met à la disposition de l'élève des ressources et des moyens qui le guident dans son apprentissage.
 

La formation est basée sur le développement de compétences professionnelles dans :

  - la réalisation des soins,
 - la gestion de son propre travail,
  - la construction de son identité professionnelle.

Elle doit permettre à l'élève d'être capable en fin de formation de participer à l'identification des besoins physiques, physiologiques et psychologiques de l'être humain, aux différentes étapes de la vie et de leurs modifications.

D'assurer avec compétence les soins d'hygiène quotidiens, les activités d'éveil et la surveillance des enfants qui lui sont confiés, en tenant compte de leur âge, de leur évolution, de l'environnement socio-culturel et institutionnel.

De participer à l'éducation d'un enfant, de favoriser son autonomie.

D'établir et de favoriser les relations avec l'enfant et sa famille.

D'apporter, dans les actions de soin et d'éducation, une collaboration active et responsable au sein d'une équipe relevant de la compétence de l’auxiliaire de puériculture.


La formation d'auxiliaire de puériculture est une formation professionnalisante, validée par un diplôme d'état qui prépare à l'exercice du métier