Vous êtes ici : Ignorer les liens de navigationAccueil > EP > Formation
EP
 
   Formation  

>>> Projet pédagogique : Cliquer ICI

>>> Règlement intérieur : Cliquer ICI

>>> Arrêté du 12 décembre 1990 : Cliquer ICI


Organisation de la formation

La formation de puéricultrice est régie par l’arrêté du 13 juillet 1983. Cliquez ici pour télécharger le programme de formation

Conformément à l’arrêté du 12.12.1990 (
Rechercher le texte sur www.legifrance.gouv.fr), l’enseignement se déroule sur 12 mois.


La rentrée est fixée la 1ère semaine de novembre.

Les études sont à temps plein. Elles comportent des enseignements théoriques, pratiques et cliniques d'une durée de 1 500 heures dont :
          - 650 heures d'enseignements théorique et pratique à l'école,
          - 710 heures de stage,
          - 140 heures de travaux dirigés et d'évaluation.
La formation est organisée en alternance avec des périodes d'enseignements théoriques à l'école et des périodes d'enseignements cliniques en stage.
Les étudiant(e)s ont droit à un congé annuel de 40 jours ouvrés, dont 20 jours ouvrés consécutifs l'été.
 

Projet pédagogique

Le stage

Pour acquérir les différentes compétences inhérentes à l’exercice professionnel, quatre catégories de stages sont obligatoires :

         - Périnatalogie : maternité ou néonatologie ou réanimation néonatale,
          - Pédiatrie générale ou de spécialité,
          - Promotion et Protection de la santé Maternelle et Infantile,
         - Etablissement d’accueil du jeune enfant.

Un 5ème stage est déterminé en fonction du choix de l'étudiant(e), de son parcours antérieur, du projet pédagogique et de l'offre de stages.



Frais de scolarité

Frais de scolarité 2021-2022  

Outre les droits d’inscription au concours d’admission, les étudiant(e)s admis(es) à l’école doivent acquitter :

          -  dès la confirmation de leur inscription, des droits annuels de scolarité : 170 € à la rentrée scolaire 2021, non remboursables en cas d’annulation ou de report,
          -  dans le mois qui suit la rentrée : des frais de scolarité d'un montant de 6 000€ pour les étudiants sans prise en charge financière ; 10 000 €  pour les étudiant(e)s pris(es) en charge par les établissements publics ou privés envoyant des agents en formation soit au titre d'études promotionnelles, soit au titre d'un Congé Individuel de Formation.


A ces frais doivent s’ajouter les dépenses occasionnées par les déplacements en stage, la réalisation des travaux personnels.

Toute scolarité commencée est due en totalité.